+ services en département
 
 

Accueil > Entreprises, emploi, économie > Formateurs et Organismes de formation > Actualités > L’activité des organismes de formation en Occitanie

L’activité des organismes de formation en Occitanie

| Publié le 10 décembre 2021 | Dernière mise à jour le 2 décembre 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les organismes de formation doivent, tous les ans et avant le 30 avril, établir et fournir leur bilan pédagogique et financier. Ce BPF est ensuite enregistré par les services de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS). Tous les organismes de formation continue sont soumis à cette obligation, quel que soit leur statut juridique (SARL, travailleur indépendant, établissement public, association…).

ÉDITORIAL

La période que nous traversons, marquée par la crise sanitaire, a eu de nombreuses conséquences sur le champ de la formation professionnelle, notamment pour l’appareil de formation qui a dû considérablement remettre en cause ses modèles avec une montée en compétence nécessaire sur la digitalisation et, désormais, un enjeu lié à l’intégration de pratiques hybrides associant les outils du digital et de la réalité virtuelle à la mise en situation professionnelle au travers de dispositifs tels que l’AFEST [1].
Cette situation de crise a également été marquée par un effort exceptionnel de l’État qui, tirant les conséquences de la réponse insuffisante apportée à la crise de 2008, a privilégié un investissement massif et précoce dans les compétences des salariés pour préserver leurs compétences et leur employabilité et préparer la reprise, grâce au dispositif FNE-formation venant en complément des mesures d’activité partielle. Ce dispositif construit pour correspondre au mieux aux besoins des entreprises a bénéficié à 26 889 salariés en Occitanie, dans 2 265 entreprises, pour un coût de plus de 21 millions d’euros en 2020.
Au-delà de ces éléments conjoncturels, la réforme de la formation professionnelle, entamée avec la loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », produit maintenant pleinement ses effets et fait évoluer profondément le monde de la formation professionnelle.
Ainsi, après de nécessaires ajustements, le dispositif du Compte Personnel de Formation, appuyé sur l’application MonCompteFormation, fonctionne maintenant de manière optimale et a modifié l’approche individuelle de la démarche de formation en ouvrant à chacun la possibilité de se former directement via la mobilisation de ses droits.
La certification QUALIOPI elle, qui sera obligatoire à partir du 1er janvier 2022 pour tous les prestataires de formation qui souhaiteront bénéficier de fonds publics ou mutualisés, y compris en apprentissage, va profondément transformer l’offre de formation en offrant un niveau inédit d’exigence sur la qualité des actions proposées.
Ces mutations systémiques, et le fort développement de l’activité de formation caractérisée par l’émergence chaque année de 1 200 à 1 500 nouveaux prestataires de formation en Occitanie, nécessitent d’avoir une connaissance approfondie et régulièrement actualisée du secteur de la formation. Les données et les analyses que vous trouverez dans cette étude sur le marché de la formation professionnelle en Occitanie, avec des focus sur la sous-traitance et sur l’apprentissage, seront utiles aux différents acteurs de la formation, mais également aux partenaires sociaux et acteurs publics qui ont le souci d’œuvrer pour accompagner les salariés, et les entreprises, dans les transformations majeures qui touchent notre économie régionale.

Christophe LEROUGE
Directeur régional de la DREETS Occitanie
En savoir plus :

L’étude fait état de l’offre de formation professionnelle en Occitanie dans sa dynamique. De fait, la première partie de l’étude porte sur les organismes de formation actifs en 2021 (situation au 16 avril 2021). Dans la deuxième partie, tous les organismes ayant transmis leur BPF 2019 sont pris en compte.

A ce sujet, il est important de préciser que ce sont les prestataires de formation dont le siège social est situé en Occitanie qui sont pris en compte dans cet aperçu. Le champ d’étude ne correspond donc pas aux personnes formées en Occitanie mais aux prestations réalisées par les OF implantés en Occitanie, ce qui permet de rendre compte de l’état de l’appareil de formation local.

Vous pouvez consulter les études précédentes dans la rubrique "Ressources utiles".

Notes

[1« action de formation en situation de travail »

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics